HISTOIRE DES ORIGINES
DU PEUPLE BASSA

Par Samuel Brice TJOMB
Chercheur, membre de la Confrérie
Mbog-Parlement

Les Bassa sont un peuple Bantu autochtone du Cameroun, qui s'étend jusque en Afrique de l'Ouest, où il constitue plusieurs foyers. Sa dislocation est née non seulement des mouvements migratoires qui sont à l'origine de l'éparpillement de certaines grandes tribus, mais aussi du fait de la colonisation.

Les foyers suivant ont à ce jour été recensés :

  • Les Bassa d'Ouesso et les Bassa la Mpasu, qui vivent au Congo Brazzaville (actuelle République du Congo) et le Zaïre(actuelle République Démocratique du Congo).
  • Les Bassa- Ngê que l'on retrouve du côté du confluent de la Bénoué et du Niger. D'autres souches y sont présentes telles les BASSA-NKOMO et les BASSA-KADUNA.
  • La souche qui a ses ramifications en Sierra-Léone, au Sénégal et au Togo est connue sous le nom de Bassa-Ri.
  • La souche camerounaise, qui est disséminée au Sud du Cameroun est sans doute le plus nombreux, environ un million, sur les quinze millions d'âmes que compte le pays. Au Cameroun, les Bassa se situent entre 3°45 et le 11°45 de l'est de Greenwich. On les retrouve également entre le 3°05 et le 5° de latitude nord.
  • Le peuple Bassa du Cameroun est composé de trois sous-groupes : BABIMBI, LIKOL et BIKOK.

    Les Babimbi n'ont pas entrepris la traversée du fleuve Sanaga. Leur site naturel est situé non loin de la grotte mythique de appelée NGOG LITUBA (la pierre ouverte), vestige spirituel et sanctuaire naturel du peuple Bassa.

    Les Likol qu'on appelle encore No-nlon(C'est-à-dire ceux qui sont en amont) sont localisés dans le département du Nyong - Et - Kellé, bastion arrière de la lutte pour l'indépendance du Cameroun.

    Les Bikok sont situés en deçà du fleuve Sanaga, entre les Babimbi et les Likol.

    
    
    La généalogie des Bassa

    Les Bassa sont unanimes sur leur appartenance à un seul ancêtre. Ils sont tous les fils de MBAN.
    Le mot " Bassa ", tire son singulier de " Nsa ", c'est -à - dire : la rétribution, le partage. Une querelle entre les fils de Mban au sujet du partage d'un serpent ramené de chasse aurait donné au peuple le nom " Bassa ", qui signifie : " les ravisseurs ".
    D'autre ancêtres tribaux sont désignés, ce sont pour l'ensemble,les membres du panthéon Bassa, les SOGOL, c'est - à - dire les ancêtres des générations suivantes.

    Le nom " babimbi " ne signifie rien d'autre que l'appellation que certains membres du clan ont donné à ceux qui ne voulaient plus continuer la marche, après la traversée de la Sanaga en pirogue.
    L'histoire raconte que le clan de divisa en deux parties, et ceux qui restèrent furent considérés comme des indolent, d'où le terme " Bimbi " qui signifie littéralement être allongé, étalé, couché.